GBL: dividende stable

©saskia vanderstichele

Les résultats trimestriels de GBL ne fournissent généralement pas beaucoup d'informations, mais les choses étaient différentes cette fois-ci. Investir pour le futur coûte de l'argent et les investissements augmentent les dettes. Fin décembre, il y avait une dette nette d'un peu moins de 1 Mrd EUR, mais fin septembre, la montagne de la dette atteignait déjà 3,1 Mrd EUR. Avec un ratio dette/valeur totale du portefeuille de 15,7%, GBL reste en deçà de la limite maximale autorisée de 25%. Le groupe dispose encore de lignes de crédit utilisables pour 1,95 Mrd EUR. Néanmoins, GBL opte pour la vente d'actifs liquides. La position cotée dans Holcim sera vendue à terme à une moyenne de 40,7 EUR p.a. (beaucoup trop tard!). La position dans la société norvégienne de saumon Mowi a également été réduite de moitié. GBL continuera à racheter ses propres actions. GBL a déjà racheté 4,24% du capital cette année et son programme de rachat en cours de 500 Mio EUR est désormais achevé à environ 45%.

GBL

 

Participations en EUR p.a.

en % de la
valeur intrinsèque

 Pernod Ricard 23,6  20,9%
 SGS 20,5 18,2%
 Imérys   12,1 10,7%
 adidas  8,8 7,8%
 Umicore 8,6 7,6%
Autres 8,7 7,7%
Non-cotées 28,1 24,9%
Sienna  17,4 15,5%
Dettes & actions propres -14,9 -13,3%
Valeur intrinsèque 112,9 100,0%
Koers 72,96  
Onderwaardering 35,3%

La direction a souligné que les activités sous-jacentes du secteur privé (représentant 23% du portefeuille) continuaient de bien performer. En moyenne, ces sociétés ont réalisé une croissance de leur chiffre d'affaires de 24% sur les neuf premiers mois, les plus fortes croissances ayant été réalisées chez Canyon (+35,5%) et Affidea (+29,1%). Ce dernier n'est en portefeuille que depuis quelques mois. Les sociétés médicales Affidea et Sanoptis ont été acquises en juillet pour un montant combiné de 1,728 Mrd EUR. Cependant, la croissance du géant des centres d'appels Webhelp (+19,6%) ne doit pas être perdue de vue, compte tenu de sa taille plus importante. Sienna déploie actuellement une gestion active de fonds pour des tiers. Un peu la même chose qu'Eurazéo fait depuis quelques années maintenant. Sienna gère déjà 30 Mrd EUR.

Conseil :  A1

Alors qu'un dividende plus élevé était précédemment attendu, GBL vise désormais le même dividende (2,75 EUR p.a.) que l'an dernier. Depuis le début de cette année, le groupe a vu sa valeur intrinsèque se contracter de 20% à 112,39 EUR p.a. Ceci est principalement dû aux noms cotés dans le portefeuille de GBL. Dans le même temps, la décote est passée à 36%. Trop élevé à notre avis, nous maintenons donc le conseil d'achat.