Bonheur

C+3
Conseil
C+
Conserver & (r)acheter sur repli
Degré de risques
3
Risque supérieur à la moyenne
Changements de conseil
Conseil relevé
VA
INV 4x4 Pilier Actions 'Value'

Points d'attention

Solide bond du chiffre d'affaires et de la rentabilité au Q3. Dépréciation de 456 Mio NOK dans la division croisière.

Données d'entreprise

Informations complémentaires
Terme Valeur
Secteur Holding
Site web http://www.bonheur.no
Activité
Actif dans quatre segments: exploitation et développement de parcs éoliens, fournisseur de l’industrie éolienne, croisières et private equity.

Chiffres financiers clés

Informations complémentaires
Terme Valeur
Bénéfice p.a. 20,00 NOK
Valeur comptable p.a. 161,99 NOK

Dernière mise à jour

Bonheur, des 'bénéfices exorbitants'

Lors de la dernière décennie, le holding norvégien a subi une métamorphose. D’une entreprise active dans les énergies fossiles, l’accent s’est presque totalement déplacé vers l’énergie éolienne verte et les services associés. Cela a été apprécié en bourse. Le cours a presque quintuplé en cinq ans, mais l’action peine depuis fin août. L’énergie verte s’est retrouvée sous un mauvais jour en raison des prix exorbitants de l’énergie. Les coûts de production de l’énergie éolienne restent largement les mêmes, mais les revenus ont augmenté en raison du conflit avec la Russie. Divers gouvernements veulent taxer ces ‘bénéfices exorbitants’. Au R.-U. et en Norvège, il y a déjà des décisions concrètes que les opérateurs considèrent comme très négatives. Le ministre britannique des Finances veut taxer jusqu’à 40% de ces ‘bénéfices exorbitants’. Avec Fred Olsen Renewable, Bonheur a environ 0,8 GW de capacité de production dans ces régions et développe environ 4 GW. Ceci et les taux plus élevés en Europe ont pesé sur la valorisation. Dans les nouveaux développements/attributions, Bonheur tiendra compte de cette dérive fiscale via les tarifs des concessions. Au 1er semestre, une vente lucrative (1,75 Mrd NOK pour la moitié d’un parc de 2,5 GW à construire) a poussé la valorisation de Fred Olsen Renewable encore plus haut. Le groupe profite de plus en plus de l’augmentation de la production. Lors des 9 premiers mois de l’exercice, l’EBITDA était 2,5 fois supérieur à celui de l’an dernier. En parallèle, Bonheur a encore plein de projets pour les énergies vertes. Avec Fred Olsen Windcarrier (FOW), le groupe a le n°2 européen des services éoliens offshore. Le n°1 est DEME. Un cinquième des projets en Europe sont réalisés par FOW avec 3 grands navires, et la croissance est rapide. Le groupe renforce également ses positions avec des partenaires en Asie (Japon et Taïwan). FOW est complet jusqu’à fin 2023 et les perspectives pour 2024-2025 sont bonnes, avec des tarifs de location plus élevés. Bonheur se concentre aussi sur le développement de plateformes flottantes pour l’éolien offshore avec Fred Olsen 1848, qui sont une alternative aux monopieux actuels (Sif Holding). La seule activité qui va moins bien est la division croisière (occupation insuffisante à 73%) ainsi que les participations dans les médias (moins de publicités).

 

Conseil :   C+3

Bonheur offre une opportunité unique d’investir directement dans le développement du secteur éolien européen. D’une prime par rapport à la valeur intrinsèque, c’est  désormais une décote. Après l’importante correction du cours, vous pouvez surveiller des opportunités d’achat autour de 260 NOK. Nous relevons déjà le conseil à ‘digne d’achat sur repli’.

Points d'attention

Solide bond du chiffre d'affaires et de la rentabilité au Q3. Dépréciation de 456 Mio NOK dans la division croisière.

Données d'entreprise

Informations complémentaires
Terme Valeur
Secteur Holding
Site web http://www.bonheur.no
Activité
Actif dans quatre segments: exploitation et développement de parcs éoliens, fournisseur de l’industrie éolienne, croisières et private equity.

Chiffres financiers clés

Informations complémentaires
Terme Valeur
Bénéfice p.a. 20,00 NOK
Valeur comptable p.a. 161,99 NOK