Philips

A2
Conseil
A
Acheter
Degré de risques
2
Risque moyen
Changements de conseil
CD
INV 4x4 Pilier Croissance Durable

Agenda et catalyseurs de cours

Informations complémentaires
Terme Valeur
24/10/2022 Résultats trimestriels

Points d'attention

Grosse déception lors des chiffres semestriels. Abaisse objectifs annuels de C.A. et de bénéfice. Espère amélioration en 2023. Le CEO quitte la société.

Données d'entreprise

Informations complémentaires
Terme Valeur
Secteur Soins de Santé
Site web https://www.philips.com/a-w/about/investor.html
Activité
Se focalise sur le domaine des soins de santé au sens large, incluant également des appareils pour l'hygiène privé (rasoirs électriques brosses à dent électriques,...)

Chiffres financiers clés

Informations complémentaires
Terme Valeur
Chiffre d'affaires 18,2 Mrd €
Bénéfice p.a. 1,30 €
Valeur comptable p.a. 16,13 €

Dernière mise à jour

Philips: Après la pluie, le beau temps?

Philips est empêtré depuis plus d’un an dans des problèmes autour d’un appareil contre les troubles respiratoires, qui est accusé d’émettre des particules cancérigènes en se dégradant de façon inhabituelle. Ces troubles, combinés à la pandémie, les problèmes dans la chaîne d’approvisionnement et l’inflation des coûts, ont fait perdre à l’action plus de 60% de sa valeur boursière. En juillet, les mauvais résultats semestriels, inférieurs aux attentes, et les objectifs abaissés n’ont pas aidé. Suite à ces mauvaises nouvelles, le CEO Frans van Houten a démissionné la semaine dernière, après 12 ans à la tête du groupe. Sous son règne, le groupe s’est radicalement concentré sur les équipements médicaux et a notamment cédé ses pôles ‘Electronique’ et ‘Appareils domestiques’. L’annonce du départ, effectif le 15 octobre, a donné un coup de boost au titre. Si cela a été tempéré par l’annonce de nouvelles réclamations par la FDA le lendemain, le changement à la tête de la société pourrait ramener un peu de sérénité au titre.

Pour l’ensemble de l’année, Philips a abaissé ses prévisions de croissance organique du chiffre d’affaires à 1 à 3% et de marge EBITA à environ 10%. Toutefois, cela implique un solide second semestre, avec une croissance organique de 6 à 9% du chiffre d’affaires et une marge EBITA d’environ 13%. Pour y arriver, Philips peut s’appuyer sur son carnet de commandes, qui est à un niveau record grâce à un afflux de commandes stable durant la période de troubles. De plus, Philips opère sur des marchés où les barrières à l’entrée sont élevées, ce qui réduit la concurrence. Associé au fait que Philips est leader ou numéro deux sur 70% de ses marchés de vente, cela lui permet de relever ses prix, malgré la méfiance actuelle. Les prix ont déjà eu un impact positif de 3,2% sur la croissance au deuxième trimestre. A plus long terme, Philips table sur une croissance organique de 4 à 6% par an jusqu’en 2025 et un rétablissement de la marge à 14 à 15% d’ici là. L’épine dans le pied restera évidemment le pôle ‘Connected Care’, auquel appartient le produit défectueux. Philips doit remplacer 5,5 Mio d’appareils respiratoires et prévoit d’atteindre 90% de ce chiffre d’ici fin 2022. La société estime le coût à environ 900 Mio EUR, sans compter d’éventuels litiges, ni la perte de vente (environ 600 Mio EUR en moins en 2022 par rapport à 2019). Philips vise 2025 pour un retour à la normale. Cependant, ce pôle ne pèse qu’un quart des ventes de Philips et l’impact est à mettre en perspective avec son chiffre d’affaires estimé pour 2022 (de 17,3 à 17,6 Mrd EUR).

Malgré les circonstances difficiles, Philips reste bénéficiaire. A première vue, le cash-flow libre visé cette année (700 Mio EUR, 0,80 EUR p.a.) ne couvre pas totalement le dividende estimé mais, vu qu’il s’agit d’un dividende optionnel, cela devrait suffir. De plus, il doit atteindre 2 Mrd EUR par an d’ici 2025 (1,6 Mrd EUR en 2020). Vu que la société a un bilan relativement bon (dette nette/EBITDA de 1,9), ce cash-flow libre pourra servir à racheter des actions propres. La société en a d’ailleurs déjà racheté pour 5 Mrd EUR depuis 2017 et a encore un plan de 1,5 Mrd EUR en cours. Avec un EV/EBITDA de 8,3, assez faible pour le secteur, elle peut désormais le faire à bon prix et ainsi créer de la valeur actionnariale à long terme.

Conseil :   A2

Le titre Philips a fondu en bourse et les derniers résultats n’ont pas vraiment rassuré les investisseurs. Néanmoins, le second semestre devrait marquer un retour à la croissance, avec une normalisation progressive jusqu’en 2025. L’investisseur de long terme et patient peut profiter de cette forte méfiance actuelle pour acheter une société de premier plan, en croissance, à une valorisation assez basse. Digne d’achat.

Agenda et catalyseurs de cours

Informations complémentaires
Terme Valeur
24/10/2022 Résultats trimestriels

Points d'attention

Grosse déception lors des chiffres semestriels. Abaisse objectifs annuels de C.A. et de bénéfice. Espère amélioration en 2023. Le CEO quitte la société.

Données d'entreprise

Informations complémentaires
Terme Valeur
Secteur Soins de Santé
Site web https://www.philips.com/a-w/about/investor.html
Activité
Se focalise sur le domaine des soins de santé au sens large, incluant également des appareils pour l'hygiène privé (rasoirs électriques brosses à dent électriques,...)

Chiffres financiers clés

Informations complémentaires
Terme Valeur
Chiffre d'affaires 18,2 Mrd €
Bénéfice p.a. 1,30 €
Valeur comptable p.a. 16,13 €