Quest for Growth

C+2
Conseil
C+
Conserver & (r)acheter sur repli
Degré de risques
2
Risque moyen
Changements de conseil
VA
INV 4x4 Pilier Actions 'Value'

Agenda et catalyseurs de cours

Informations complémentaires
Terme Valeur
27/10/2022 Trading update

Points d'attention

Perte au 1er semestre. Pas de prévisions. Probablement un dividende bien plus faible (si un dividende est payé en 2022?).

Données d'entreprise

Informations complémentaires
Terme Valeur
Secteur Holding
Site web http://www.questforgrowth.be
Activité
Pricaf belge investissant prioritairement dans trois segment: digital, cleantech et health.

Chiffres financiers clés

Informations complémentaires
Terme Valeur

Prochain dividende

Informations complémentaires
Terme Valeur
Ex-dividende 05/04/2022
Date de paiement 20/04/2022

Dernière mise à jour

QfG: une décote plutôt élevée

Jusqu’à fin avril, cette ‘pricaf’ affichait encore un rendement de cours positif, alors que l’un des deux indices boursiers avec lesquels elle aime comparer ses performances (le Stoxx Europe Small 200) affichait déjà une solide perte. La raison en était technique. Après une solide année 2021, l’actionnaire de QfG avait en vue un solide dividende annuel de 1,02 EUR brut (soit 1,00 EUR net compte tenu du régime fiscalement avantageux), soit un rendement de 12%. Cela a attiré de nombreux investisseurs, à la suite de quoi la décote a baissé à seulement 15% en janvier de cette année. Nous constatons souvent une décote (plus) faible à l’approche du détachement du dividende.

Quest for Growth

 

Participations en EUR p.a.

en % de la
valeur intrinsèque

Cotées  5,08 57,2%
             Digitaal           2,25          25,3%
             Health
         1,24          13,9%
             Cleantech
         1,60          18,0%
Non cotées 3,1 35,0%
Cash  0,6 6,6%
Valeur intrinsèque 8,8 100,0%
Cours 6,4  
Décote 27,9%

Pour une société d’investissement telle que Quest for Growth, qui gérait un portefeuille d’un peu moins de 180 Mio EUR fin 2021, le paiement du dividende annuel (19 Mio EUR) représente une importante sortie de cash. Afin d’éviter en partie cette ‘fuite de trésorerie’, la direction a donné aux actionnaires le choix de recevoir le dividende (en partie) en actions. De plus, ces actions étaient offertes avec une décote substantielle. Au final, 45% du dividende a été payé en actions (à 6 EUR p.a.). Une sortie de cash moins importante donc, mais 7,8% de nouvelles actions ont été ajoutées, qui partagent également les bénéfices futurs de QfG. S’il y a un bénéfice cette année bien sûr, car au premier semestre, il y a eu une perte de 14,6 Mio EUR (0,8 EUR p.a.). Grâce à plusieurs cessions réussies - dont la cession des titres Accell en juin suite à une OPA - la perte semestrielle reste pour l’instant limitée. De tels dossiers de vente permettent également de reconstituer la trésorerie. Il vaut mieux le faire d’ailleurs car, contrairement aux holdings traditionnels, QfG ne peut pas s’endetter pour réaliser des investissements.  A fin juillet, QfG n’avait plus que 10,6 Mio EUR de cash sur son bilan (6,6% du portefeuille total). Avec un tel montant, aucun achat majeur ne peut être fait pour le portefeuille, qui est désormais d’environ 160 Mio EUR. 

Ces derniers mois, la sous-valorisation a de nouveau augmenté vers 29%, ce qui est plutôt élevé. Lors de l’année Covid en 2020, la ‘décote’ a brièvement grimpé à plus de 35%.

Via QfG, vous achetez un portefeuille d’actions diversifié. Il s’agit surtout de valeurs ‘mid-cap’, réparties en trois sous-segments (digital, santé et cleantech). Ce sont surtout des sociétés de croissance avec un bilan sain et qui génèrent déjà des bénéfices. Donc pas de titres ‘hype’. QfG achète donc des participations qui, au fil du temps, évoluent moins volatilement que la plupart des entreprises technologiques. Cela évite les accidents majeurs.

En cas de perte annuelle, Un dividende malgré tout pour 2022?

Le résultat se compose de plus ou moins-values réalisées et non réalisées. La première concerne les ventes effectives, l’autre les fluctuations de cours des participations. QfG verse la quasi-totalité des plus-values réalisées sous forme de dividendes. Depuis 2016, les plus-values latentes sont reprises dans une réserve indisponible totalisant 21,9 Mio EUR (1,2 EUR p.a.). En théorie, QfG peut y puiser  pour verser un dividende, si 2022 se clôturait avec une perte. En pratique, nous ne voyons pas cela se produire.

Conseil :   C+2

Après une longue phase de plancher depuis la mi-juin, nous surveillons une reprise du titre dans les mois à venir, avec un nouveau rattrapage de la valeur intrinsèque. Compte tenu de la négociabilité plutôt faible, il est préférable de travailler avec des limites strictes. 

Agenda et catalyseurs de cours

Informations complémentaires
Terme Valeur
27/10/2022 Trading update

Points d'attention

Perte au 1er semestre. Pas de prévisions. Probablement un dividende bien plus faible (si un dividende est payé en 2022?).

Données d'entreprise

Informations complémentaires
Terme Valeur
Secteur Holding
Site web http://www.questforgrowth.be
Activité
Pricaf belge investissant prioritairement dans trois segment: digital, cleantech et health.

Chiffres financiers clés

Informations complémentaires
Terme Valeur

Prochain dividende

Informations complémentaires
Terme Valeur
Ex-dividende 05/04/2022
Date de paiement 20/04/2022