Tessenderlo

C+2
Conseil
C+
Conserver & (r)acheter sur repli
Degré de risques
2
Risque moyen
PT
INV 4x4 Pilier Promesses & turnarounds

Agenda et catalyseurs de cours

Informations complémentaires
Terme Valeur
25/08/2022 Résultats semestriels

Points d'attention

Chiffres pour 2021 globalement légèrement supérieurs aux attentes. Compte sur un EBITDA inchangé pour 2022.

Données d'entreprise

Informations complémentaires
Terme Valeur
Secteur Chimie
Site web http://www.tessenderlo.com
Activité
Groupe chimique comptant 4 divisions : agro (Kerley), bio-valorisation (traitement déchets, gélatines), technical & solutions et la centrale d'élecricité T-Power.

Chiffres financiers clés

Informations complémentaires
Terme Valeur
Chiffre d'affaires 2,25 Mrd €
Bénéfice p.a. 4,00 €
Valeur comptable p.a. 26,22 €

Dernière mise à jour

Tessenderlo: La récolte de Tack

Lorsqu’on ouvre le rapport annuel de Tessenderlo, on se rend compte de l’évolution de ce groupe industriel sous la direction de Luc Tack ces dernières années. Tack a mis la priorité sur les investissements et il n’y a toujours pas de place pour la distribution de dividendes. Depuis son arrivé à la tête de la société à la mi-2013, l’EBITDA est passé de 135,6 Mio EUR en 2014 à 354,2 Mio EUR l’an dernier. Le rendement des capitaux employés est supérieur à 15% (9% en 2014) et les capitaux propres ont plus que doublé à 26,2 EUR p.a. Et les finances sont redevenues saines. En juillet, le groupe doit encore rembourser une grosse obligation, mais la trésorerie et les nouvelles lignes de crédit (à des taux ultra-bas) sont prêtes prêtes.

©BELGA / James Arthur

Il est donc surprenant que l’évolution du cours soit à la traîne. Les investisseurs restent (trop) méfiants. Lorsque Luc Tack a voulu fusionner Picanol et Tessenderlo, il y avait déjà une première rupture de cette confiance. L’opération a finalement échoué. En attendant, l’homme achète systématiquement des actions Tessenderlo via Picanol et via son holding personnel, qui pèsent déjà ensemble près de 54% du capital. Les investisseurs institutionnels lui reprochent de réduire la liquidité. De plus, ils ne sont pas fan du large éventail d’activités. Trop diversifié, disent-ils. Bien qu’ils concernent tous deux l’agriculture, la demande d’engrais et de gélatines évolue différemment.. 

©DB60115408

Il est donc surprenant que l’évolution du cours soit à la traîne. Les investisseurs restent (trop) méfiants. Lorsque Luc Tack a voulu fusionner Picanol et Tessenderlo, il y avait déjà une première rupture de cette confiance. L’opération a finalement échoué. En attendant, l’homme achète systématiquement des actions Tessenderlo via Picanol et via son holding personnel, qui pèsent déjà ensemble près de 57% du capital. Les investisseurs institutionnels lui reprochent de réduire la liquidité. De plus, ils ne sont pas fan du large éventail d’activités. Trop diversifié, disent-ils. Bien qu’ils concernent tous deux l’agriculture, la demande d’engrais et de gélatines évolue différemment. La branche engrais (Kerley) a le vent en poupe. C’est logique que de nouvelles usines (Geleen, Ohio) soient ajoutées. Les sanctions contre la Russie pourraient provoquer des maux de têtes dès le second semestre. Les minéraux fertilisants que Tessenderlo obtient de cette région devront provenir d’ailleurs, probablement à un coût plus élevé. Pour les gélatines, la demande du secteur de l’alimentation et de la santé joue un rôle. Dyka (tuyaux en pvc) s’est récemment renforcé par des acquisitions.

Enfin, il y a le projet des centrales électrique en Belgique. L’existante fonctionne et un nouveau permis a été demandé pour la nouvelle (investissement de 500 Mio EUR). La première demande a été rejetée par le gouvernement flamand. Cette centrale pourrait encore prétendre à des subventions à l’avenir (alimentation électrique d’Elia).

Mise à jour du conseil :   C+2

 

 

Lorsque Picanol a tenté d’acheter Tessenderlo fin 2015, qui était valorisé à 31,5 EUR p.a. Aujourd’hui, le titre se négocie à peu près au même prix. Une opportunité pour le moyen terme. Il y aura d’abord deux années de lourds investissements, avec e.a. une stabilisation de l’EBITDA. Cela s’est traduit par une faible valorisation: vous pouvez donc encore (r)acheter.


 

 

Agenda et catalyseurs de cours

Informations complémentaires
Terme Valeur
25/08/2022 Résultats semestriels

Points d'attention

Chiffres pour 2021 globalement légèrement supérieurs aux attentes. Compte sur un EBITDA inchangé pour 2022.

Données d'entreprise

Informations complémentaires
Terme Valeur
Secteur Chimie
Site web http://www.tessenderlo.com
Activité
Groupe chimique comptant 4 divisions : agro (Kerley), bio-valorisation (traitement déchets, gélatines), technical & solutions et la centrale d'élecricité T-Power.

Chiffres financiers clés

Informations complémentaires
Terme Valeur
Chiffre d'affaires 2,25 Mrd €
Bénéfice p.a. 4,00 €
Valeur comptable p.a. 26,22 €