Question de lecteur: un tracker 'Short' sur un indice boursier, est-ce une bonne idée ?

©Hollandse Hoogte / Rias Immink

J’ai lu dans le journal que beaucoup d’argent avait été investi dans un ETF short avec le code ‘SH’ le mois dernier. Autant que je sache, ce tracker ne peut pas être acheté en Europe à cause des règles MIFID? Existe-t-il d’autres trackers que je peux acheter pour profiter de la baisse des marchés? 


Jouer sur une baisse des marchés boursiers

Avec un tracker short, vous tablez sur une baisse de l’indice sous-jacent, en l’occurrence l’indice S&P 500, l’indice des 500 plus grandes entreprises américaines. ProShares Short S&P500 (ticker SH) est un tel tracker, mais vous ne pouvez pas l’acheter en Europe. En effet, ce tracker short n’a pas de passeport européen. Il existe cependant des alternatives européennes. Le tracker ‘Xtrackers S&P 500 Inverse Daily Swap (LU0322251520, DXS3)’ est coté sur les bourses de Francfort et de Londres. Par ailleurs, il y a également le Lyxor S&P 500 Daily 2 Inverse (LU1327051279, DSP5) à la bourse de Paris, mais il y a un effet de levier de 2. Cela signifie qu’une baisse de l’indice sous-jacent (ici le S&P500) de, par exemple, 10% devrait entraîner une hausse de 20% du tracker, et inversement. Normalement car, dans la pratique, des écarts se produisent souvent (voir tableau).

 Il existe également des trackers short sur les indices boursiers européens. Par exemple, sur l’indice Euro Stoxx 50, indice des 50 plus grandes entreprises européennes, on trouve le tracker Amundi Short Euro Stoxx 50-tracker (Paris, FR0010757781, C5S) et le Lyxor Euro Stoxx 50 Daily 1x inverse (Paris, FR0010424135, BSX). 

Tous ces trackers short fonctionnent avec des produits dérivés. En conséquence, l’écart augmente avec la durée de détention du tracker. Le timing est primordial avec de tels instruments, nous ne sommes donc pas vraiment friands de ces trackers. Si vous vous couvrez au mauvais moment, vous risquez de subir des pertes importantes.