Le graphique: Bitcoin Trust se négocie sous la valeur réelle

©AFP

Nous n’avons jamais été fan des cryptodevises, bien au contraire. Même ‘devise’ est un terme mal utilisé dans ce cas. Le bitcoin, l’ethereum et autres cryptomonnaies subissent d’importants replis depuis un certain temps. Au cours de la semaine écoulée, dans une atmosphère de scandale, un nouveau coup a été asséné. Aucune raison de s’y intéresser. Bien sûr, de tels produits peuvent soudainement grimper à nouveau, mais cela est purement basé sur de la spéculation et la théorie du ‘greater fool’. Nous restons à l’écart. Même les cryptophiles semblent avoir de sérieux doutes. Grayscale Bitcoin Global Trust est le plus grand fonds ‘crypto’ au monde, un fonds fermé entièrement investi en Bitcoin. Il n’a pas de valeur intrinsèque: son prix dépend de ce qu’un investisseur est prêt à payer. Lorsque le marché est aussi enthousiaste qu’il y a quelques années, une prime considérable est même payée, jusqu’à plus de 50% (voir graphique). Depuis un an et demi, beaucoup d’air s’est échappé de la bulle de la crypto. L’euphorie s’est calmée et la prime est désormais une décote de plus de 42%. Mais même ça ne nous attire pas...