Le graphique : record de couverture contre une correction

Ces dernières semaines, les institutionnels américains se sont massivement couverts contre une nouvelle baisse des marchés. Ils ont acheté pour pas moins de 8,1 Mrd. USD d’options ‘put’, trois fois plus qu’en 2008. Bien sûr, la capitalisation boursière totale de Wall Street est maintenant beaucoup plus importante, mais en pourcentage de la capitalisation boursière, autant d’options put ont été achetées que lors de cette année boursière catastrophique. Une année qui offrait d’ailleurs une excellente opportunité pour acheter, avec des rendements supérieurs à la moyenne dans les années qui suivirent. Nous considérons dès lors cette réaction de panique comme positive, même si cela ne signifie pas nécessairement que nous avons déjà touché les planchers. C’est une indication que nous pouvons progressivement nous tourner vers des opportunités d’achat avec plus de conviction dans les semaines/mois à venir. Il est préférable de le faire de manière échelonnée (dans le temps), précisément parce que le point bas ne peut jamais être prédit à l’avance.