Des trackers sur de grands indices

La gamme de trackers proposée est énorme, mais les trackers sur les grands indices continuent d’attirer l’essentiel des capitaux. Ainsi, les trois plus grands trackers au monde, qui ont tous le S&P 500 comme indice sous-jacent, représentent plus de 900 Mrd USD d’actifs sous gestion. Dans ce Portrait, nous vous présentons un aperçu des trackers sur les principaux indices boursiers. Les trackers listés dans le tableau sont des trackers américains qui ne peuvent pas être achetés en Belgique. Heureusement, il y a des alternatives européennes.

Trackers sur le msci world

Le MSCI World est un indice mondial qui comprend des grandes et moyennes entreprises de 23 pays développés. Il s’agit d’un indice boursier très largement diversifié, qui suit la performance d’un peu plus de 1.500 actions. La majorité de l’indice (près de 70%) est constituée d’actions américaines (e.a. Apple, Microsoft, Amazon.com). Hong Kong et Singapour sont les seuls représentants asiatiques. Les valeurs technologiques représentent un peu plus de 20% de l’indice. 

Quel trackers?

-  iShares Core MSCI World (IWDA, IE00B4L5Y983, 0,2%), coté sur Euronext Amsterdam, a 42,4 Mrd USD sous gestion. C’est un tracker de capitalisation physique. La capitalisation est plus avantageuse que la distribution car, de cette façon, les dividendes génèrent à nouveau du rendement et vous ne payez pas de précompte mobilier sur les éventuelles plus-values.

Lyxor MSCI World est coté sur Euronext Paris (WLD, FR0010315770, 0,3%). Il présente l’inconvénient de verser des dividendes, qui sont également doublement imposés. 

HSBC MSCI World (HMWD, IE00B4X9L533, 0,15%) verse également des dividendes, mais comme ce tracker est d’origine irlandaise, vous ne payez que le précompte mobilier belge. Ceux qui cherchent un tracker sur le MSCI World coté en USD trouveront ici une possibilité.

Cependant, il y a également un tracker de capitalisation (à Londres) en USD lancé en 2019,le SPDR MSCI World (SWRD, IE00BFY0GT14, 0,12%), qui est donc préférable. Il cote aussi à Amsterdam (en EUR).  

Trackers durables sur le MSCI World

  Il y a le iShares MSCI World ESG enhanced (EDMW, IE00BHZPJ569, 0,2%) à Francfort et le Xtrackers MSCI World ESG (XZW0, IE00BZ02LR44, 0,2%), également à Francfort. Les deux trackers peuvent aussi être achetés à la Bourse de Londres (respectivement SAWD, IE00BFNM3J75 et XZWO, IE00BZ02LR44)

Trackers sur le MSCI ACWI

L’indice MSCI ACWI combine l’indice MSCI World et l’indice MSCI Emerging Markets. Pourtant, les actions américaines (61,8%) restent prédominantes avec les trois mêmes noms à nouveau en tête. La Chine représente 3,6% de l’indice. La performance de l’indice est donc plus proche de la performance du MSCI World que du MSCI Emerging Markets.

Quels trackers?

-  iShares MSCI ACWI est coté à la fois à Londres (en USD, ISAC) et à Francfort (en EUR, ISUQ). C’est un tracker de capitalisation (IE00B6R52259, 0,2%) avec plus de 5 Mrd d’actifs sous gestion.

SPDR MSCI ACWI est également coté sur les deux bourses. À Francfort avec le ticker SPYY et à Londres avec ACWD. 

Trackers sur le FTSE All-World

Le FTSE All-World est composé de près de 4.000 actions d’une cinquantaine de pays, y compris des pays émergents. Du coup, cet indice a une performance pratiquement identique à l’indice MSCI ACWI.

Quels trackers?

-  Le tracker de capitalisation Vanguard FTSE All-World (IE00BK5BQT80) est coté à la fois à Londres (en USD, VWRA) et à Francfort (en EUR, VWCE). Les actifs sous gestion s’élèvent à plus de 13,5 Mrd USD. Ce tracker est également coté sur Euronext Amsterdam, mais uniquement sous la forme de distribution (VWRL, IE00B3RBWM25).

Trackers sur le S&P 500

Qu’est-ce qu’un tracker

Un tracker, aussi appelé ETF (Exchange Traded Fund), est un fonds coté en bourse. Avec un tracker, vous suivez un indice boursier sous-jacent, un panier d’actions, une matière première, une devise... La semaine dernière, vous avez pu lire que tous les ETF (p.e. lorsque vous voulez ‘shorter’) ne font pas ce qu’ils sont censés faire. Si vous visez une hausse d’un grand indice boursier, tel que le S&P 500, le MSCI World, le Nasdaq... alors c’est le cas. Un tracker est donc un moyen facile de profiter d’une hausse des marchés. Mais étalez vos achats dans le temps. Les trackers sur les principaux indices boursiers sont également très faciles à négocier et les frais de gestion annuels sont très bas. Ce sont des avantages importants par rapport aux fonds d’investissement traditionnels des banques, qui sont plus chers en termes de coûts de gestion et dans de nombreux cas suivent aussi plus ou moins un indice (gestion passive). Un coût de gestion plus élevé ne peut se justifier qu’avec une gestion active efficace, mais, dans ce cas, les holdings sont aussi une bonne alternative.

 

Le S&P 500 est un indice des 500 plus grandes entreprises américaines. 

Quels trackers?

iShares Core S&P 500 (SXR8, IE00B5BMR087) est coté à Francfort. Il s’agit d’un tracker de capitalisation physique avec seulement 0,07% de frais de gestion. À Londres et Amsterdam, le ticker est CSPX.

Vanguard S&P 500 est coté à la fois à Francfort (VUAA, IE00BFMXD54) et à Amsterdam. A Amsterdam (VUSA, IE00B3XXRP09), c’est uniquement sous la forme de distribution. Ici aussi les frais sont seulement de 0,07%. Ceux qui veulent rester investis en USD peuvent se rendre à Londres (VUSD pour la distribution et VUAA pour la capitalisation).

Trackers sur le Nasdaq 100

Le Nasdaq 100 est un indice des 100 sociétés non financières les plus importantes et les plus négociées sur le Nasdaq. Il s’agit principalement de valeurs liées à la technologie. Aucune action ne peut avoir un poids supérieur à 24%.

Qu’est-ce qu’un tracker

Un tracker, aussi appelé ETF (Exchange Traded Fund), est un fonds coté en bourse. Avec un tracker, vous suivez un indice boursier sous-jacent, un panier d’actions, une matière première, une devise... La semaine dernière, vous avez pu lire que tous les ETF (p.e. lorsque vous voulez ‘shorter’) ne font pas ce qu’ils sont censés faire. Si vous visez une hausse d’un grand indice boursier, tel que le S&P 500, le MSCI World, le Nasdaq... alors c’est le cas. Un tracker est donc un moyen facile de profiter d’une hausse des marchés. Mais étalez vos achats dans le temps. Les trackers sur les principaux indices boursiers sont également très faciles à négocier et les frais de gestion annuels sont très bas. Ce sont des avantages importants par rapport aux fonds d’investissement traditionnels des banques, qui sont plus chers en termes de coûts de gestion et dans de nombreux cas suivent aussi plus ou moins un indice (gestion passive). Un coût de gestion plus élevé ne peut se justifier qu’avec une gestion active efficace, mais, dans ce cas, les holdings sont aussi une bonne alternative.

 

Quels trackers?

Le tracker synthétique Lyxor Nasdaq 100 (UST, LU1829221024, 0,22%) est coté sur Euronext Paris.

Le iShares Nasdaq 100 (IE00B53SZB19, CNDX, 0,33%), coté à Amsterdam. Il est également coté à Londres (CNDX) en USD.

Trackers sur le msci emerging markets

Enfin, nous parlons aussi de l’indice MSCI Emerging Markets. Les positions les plus importantes au sein de l’indice sont Taiwan Semiconductor, Tencent et Samsung Electronics. En termes de pays, la Chine (32%) arrive en tête, suivie de Taïwan (14,6%) et de l’Inde (14,5%).

Quels trackers?

-  iShares Core MSCI Emerging Markets est un tracker plus important avec 15,6 Mrd d’actifs sous gestion. Il peut être acheté sur Euronext Amsterdam (EMIM, IE00BKM4GZ66, 0,18%). Si vous le voulez en USD, vous pouvez vous rendre à Londres (EIMI).

Vanguard FTSE Emerging Markets (VFEA, IE00BK5BR733, 0,22%) est beaucoup plus petit en termes d’actifs sous gestion (1,6 Mrd), mais reste suffisamment important. Ce tracker est coté à la fois à Londres et à Francfort sous la forme de capitalisation. A Amsterdam (VFEM, IE00B3VVMM84), seule la forme de distribution est cotée.

ETF/trackers qui couvrent le risque du dollar

Je suis à la recherche d’ETF/trackers qui investissent à l’échelle mondiale mais qui couvrent le risque du dollar car la devise américaine est actuellement forte face à l’euro. Est-ce le cas, par exemple, avec les trackers ‘Xtrackers MSCI World ESG (IE00BZ02LR44)’ et ‘iShares MSCI World Small Cap (IE00BF4RFH31)’, tous deux cotés à Francfort en EUR, mais dont l’indice sous-jacent est libellé en USD?

Vous marquez un point. Le dollar s’est fortement apprécié au cours des 18 derniers mois et le risque que la devise américaine ait atteint son sommet augmente. Beaucoup dépendra de la politique monétaire des banques centrales. La Réserve Fédérale américaine a commencé à relever son taux directeur plus rapidement que son homologue européen et devrait également cesser de resserrer sa politique monétaire plus tôt. Par conséquent, le différentiel de taux par rapport à l’euro commencera à diminuer, ce qui peut alors jouer des tours au dollar américain. Cela peut être anticipé à un moment donné. Si vous regardez à plus long terme, vous devez moins vous soucier de l’évolution du dollar. Le ‘greenback’ a en effet connu de bonnes et moins bonnes années.

Cependant, couvrir une partie de vos bénéfices sur le dollar ne fait jamais de mal. Il existe déjà de nombreuses opportunités sur les indices mondiaux. Dans la plupart des cas, il s’agit de trackers relativement récents (introduits en 2019 et ultérieurement), de sorte qu’il n’y a pas de réel historique. Le coût de gestion annuel est également légèrement supérieur à celui des trackers non couverts, bien que, dans la plupart des cas, il s’agisse d’une différence plutôt limitée de 0,05 à 0,10 point de pourcentage. Voici quelques exemples.

-  A Francfort cote ainsi le Xtrackers MSCI ACWI ESG Screened 2C EUR Hedged (ticker: XMAE, ISIN: IE000VXC51U5, frais de gestion: 0,37%). Il s’agit d’un tracker sur un indice durable (ESG signifie Environmental, Social & Governance). MSCI ACWI est un indice qui comprend des sociétés de l’indice MSCI Emerging Markets en plus des sociétés de l’indice MSCI World. Ce tracker verse un dividende tous les trimestres (soumis à un précompte mobilier belge de 30%).

Un autre tracker sur un indice durable et également coté à la Bourse de Francfort est l’ETF iShares MSCI World SRI EUR Hedged (UEEA, IE00BMZ17W23, 0,23%). ISR signifie ici Investissement Socialement Responsable. Cet ETF paie également un dividende trimestriel.

Le iShares Core MSWI World EUR Hedged (IWLE, IE00BKBF6H24, 0,30%) est un tracker sur un indice non durable qui paie un dividende trimestriel.

Le SPDR MSCI ACWI EUR Hedged (SPP1, IE00BF1B7389, 0,45%) est également un tracker de capitalisation coté à Francfort.

Nous n’avons trouvé aucun tracker couvrant le risque de change sur l’indice MSCI World Small Cap.