ABN Amro

©ANP

D'une part, la grande banque néerlandaise a enregistré des revenus (frais) plus élevés, mais il y avait également des provisions et des coûts plus élevés pour lutter contre le blanchiment d'argent. À cet égard, le bénéfice net de 295 Mio EUR (0,29 EUR p.a.) peut être qualifié d'excellente performance. Le ratio CET1 a légèrement baissé à 15,7%, mais cela était lié au programme de rachat de 500 Mio EUR, qui s'est achevé en mai. Les rachats augmentent d'ailleurs la valeur comptable par action (21,79 EUR), car les achats ont été effectués bien en dessous de la valeur comptable. Et le bilan offre de la place pour de nouveaux rachats.

Conseil :  C+3

ABN Amro est à conserver fermement et est digne d'achat sur faiblesse du cours.