CTP

En 2021, le plus grand promoteur immobilier européen, spécialisé dans les entrepôts, a réalisé une performance presque conforme à ses propres attentes. Le bénéfice EPRA s'est établi à 0,49 EUR p.a. (0,44 EUR en 2020), alors que la direction visait environ 0,5 EUR. Le dividende annuel proposé est de 0,35 EUR, soit un 'payout' de 75% (c'est au milieu du payout proposé de 70 à 80%). Attention: 0,17 EUR ont déjà été détachés. La valeur intrinsèque a fortement augmenté l'année dernière (+45%) à 12,06 EUR p.a. en raison, entre autres, de la bonne croissance du portefeuille et d'une baisse du 'yield' utilisé dans l'estimation des immeubles. Le soi-disant 'yield' est passé de 6,9% à 6,4%. CTP dispose d'un portefeuille de 7,6 mio. de m². L'acquisition de Deutsche Industrie AG (pour 800 mio. EUR) va accélérer les revenus locatifs cette année. Cette importante transaction contribuera immédiatement au bénéfice de CTP après la clôture de la transaction au premier semestre 2022. Pour 2022, CTP vise à réaliser un bénéfice EPRA de 0,6 EUR. Cela rend possible un dividende de 0,42 EUR à 0,48 EUR par action. Fin 2021, le groupe avait un taux d'endettement (LTV) de 42,8%, ce qui est tout à fait correct.

Conseil :  C+2

CTP a répondu à ses propres attentes en 2021 et prévoit une belle croissance des bénéfices pour 2022. Nous pensons que la baisse du cours de ces derniers mois est exagérée (CTP a même baissé en dessous du prix d'introduction en bourse). Nous repêcherions CTP pour le (plus) long terme.