ING Groep

©ANP XTRA

Avec un bénéfice net supérieur à 1 mia. EUR (0,26 EUR par action), le groupe bancaire a mieux performé que prévu. Grâce à plus de revenus de commissions, mais aussi moins de provisions pour créances douteuses. Le ratio CET1 s'est établi à un solide 15,5% à la fin du mois de mars. Ce chiffre prend déjà en compte un montant réservé de 3,3 mia. EUR pour les futurs paiements de dividendes, dès que ce sera à nouveau permis (éventuellement après septembre). Les capitaux propres se sont légèrement renforcés à 14,1 EUR p.a.