ING Groep

©BELGA

En plus du dividende final (0,41 EUR p.a.), la grande banque néerlandaise versera 1,25 mia. EUR supplémentaires. Ceci sous la forme d'un dividende supplémentaire de 0,232 EUR p.a. (ex-coupon 10 mai) et le solde via un rachat d'actions propres. Le précédent programme d'achat avait déjà pris fin fin février. Une bonne chose car les actions peuvent être rachetées bien en dessous de leur valeur comptable (14,20 EUR). Le ratio CET1 s'établit également à 14,9% à fin mars, bien au-dessus de son propre objectif de 12,5%. ING Groep a gagné 429 mio. EUR nets au premier trimestre. Cela paraît faible, mais il y avait des taxes bancaires (pour toute l'année) et des provisions nettement plus élevées dont celles pour la Russie (834 mio. EUR) à prendre en compte. Sur le plan opérationnel, la banque s'est bien comportée, avec, entre autres, des revenus de commissions plus élevés et des coûts d'exploitation inférieurs.