Philips: nouvelle déception

©REUTERS

Les résultats semestriels de Philips sont à nouveau décevants en raison des mesures de confinement en Chine, des difficultés de la chaîne d'approvisionnement et des problèmes persistants avec son appareil respiratoire défectueux. Le résultat opérationnel courant a chuté de 59% à 216 Mio EUR (prévison: 347,7 Mio EUR). Cela se traduit par une faible marge de 5,2%. Le C.A.  comparable a également chuté de 6,6% contre -4 % attendu. La plus grande surprise est venue du pôle hygiène personnelle, où le C.A. a chuté malgré les relèvements de prix. Pour 2022, le groupe vise désormais une croissance de son C.A. comparable de 1 à 3%, contre 3 à 5% auparavant. C'est tout un défi d'y parvenir au second semestre, mais le carnet de commandes aide un peu. Maîtriser l'inflation des coûts est également un défi.

Conseil :  A2

Pour Philips, les problèmes ne sont pas encore résolus. Sa valorisation est certes assez bon marché d'un point de vue historique. Bien qu'il ne soit pas conseillé d'augmenter trop fortement le poids de cette valeur en portefeuille, nous sommes acheteurs aux cours actuels.