Philips

©EPA

Philips a enregistré une légère baisse de son C.A. de 4% au 1er trimestre, ce qui est légèrement mieux que prévu. Cependant, le cash-flow d'exploitation a déçu. L'inflation a fait reculer la marge opérationnelle courante à 6,2%, contre 9,5% un an plus tôt. Pour compenser la hausse des coûts, le groupe lancera un nouveau plan d'économies (150 à 200 mio. EUR) et mettra en place des relèvements de prix. Le carnet de commandes augmente, mais l'entreprise est aux prises avec des problèmes de chaîne d'approvisionnement pour répondre à la demande. L'an dernier, le rappel d'appareils (problèmes respiratoires) a provoqué un coup dur. Les provisions pour ce rappel ont à nouveau été relevées.

Conseil :  A2

Après une belle trajectoire boursière pendant le Covid-19, le titre a pris un sérieux coup l'an dernier. Aujourd'hui, cependant, vous payez "à peine" 16,5 fois le bénéfice attendu d'une entreprise qui s'est recentrée sur les appareils de santé. Vous pouvez acheter.