Philips

©BELGAIMAGE

Philips a publié une mise à jour sur le rappel de son appareil respiratoire défectueux, en cours depuis le 14 juin 2021. En ce qui concerne les dégradations, la société néerlandaise précise que seulement 0,5% des appareils de la première génération du DreamStation (68% des produits concernés par le rappel) qui n'avaient pas été nettoyés avec de l'ozone par les utilisateurs souffraient de dégradations visibles de la mousse. Pour ceux nettoyés à l'ozone par l'utilisateur, le taux monte à 7%. De plus, des 422 appareils (sur 60.847 retournés), seuls 18 (4%) avaient des dommages visibles. Toutefois, Philips précise que les dégâts ne devraient pas avoir de conséquence à long terme sur la santé des patients. En ce qui concerne le remplacement, 2,7 Mio d'appareils ont été remplacés à ce jour, sur les 5,5 Mio prévus. Les tests sur les nouveaux appareils sont toujours en cours mais Philips n'a pas encore remarqué d'éventuels problèmes pour l'instant.

Conseil :  A2

Les conséquences sur la santé semblent moins importantes que prévu initialement (Philips avait donné un 'wost case scenario'). La publication d'aujourd'hui devrait apporter un peu de soulagement, même si le remplacement coûtera encore de l'argent cette année. Ces problèmes ont provoqué la chute de Philips au plus bas niveau en presque 10 ans. Pour le long terme, Philips reste toutefois digne d'un achat limité.