Prosus

©REUTERS

Prosus a annoncé hier de façon assez surprenante que l'acquisition du groupe fintech indien BillDesk n'aura pas lieu. Pourtant, l'acquisition annoncée en août 2021 avait reçu le feu vert des autorités indiennes et augmenterait fortement la position de Prosus sur le marché de la fintech. Cependant, selon Prosus, toutes les conditions d'une reprise n'étaient pas remplies. En raison de la forte baisse des valeurs internet et fintech, le prix d'acquisition de 4,7 Mia USD semblait également trop élevé. Le holding internet dispose désormais de liquidités disponibles pour profiter bientôt de la baisse des valorisations boursières ou éventuellement pour acheter plus d'actions.

Conseil :  C+3

Le marché a réagi plutôt de manière neutre à l'échec de l'accord. Prosus reste digne d'achat sur faiblesses de cours.