Shell: nouveau bénéfice record

©REUTERS

Shell devra également faire face à des coûts plus élevés, mais en tant que producteur de pétrole et de gaz, il bénéficie en définitive des prix élevés du gaz et du pétrole résultant du conflit en Ukraine. Au 2ème trimestre, le groupe pétrolier a enregistré un bénéfice record de 11,47 Mrd USD (1,54 USD par action). Sur ce montant, seuls 0,25 USD seront versés sous forme de dividendes, mais les actionnaires apprécieront les rachats d'actions. D'ici la publication des chiffres du 3ème trimestre, le groupe aura racheté des actions propres pour 6 Mrd USD supplémentaires. Son bilan le permet : le taux d'endettement est inférieur aux attentes. Les cash-flows généreux permettent également au groupe d'investir dans la transition énergétique.

Conseil :  C2

Shell peut être considéré comme une sorte de couverture contre la situation tendue en Europe de l'Est. Conservez cette valeur de rendement.