Unibail-Rodamco-Westfield

©RV DOC

Le géant de l'immobilier a encore eu du mal au premier semestre. Durant cette période, les magasins ont été fermés en moyenne 68 jours. Tous les centres commerciaux sont à nouveau ouverts. Les revenus locatifs ont diminué de 22,4% par rapport à l'année dernière, tandis que le bénéfice courant a diminué de 30,4% à EUR 3,24 p.a. Pour URW, les ventes immobilières sont particulièrement importantes. Pour l'heure, 1,7 mia. EUR de biens immobiliers ont déjà été vendus sur les 4 mia. EUR attendus d'ici fin 2022. En conséquence, le taux d'endettement (LTV) a baissé à 43,7%. Pour l'instant, URW ne peut pas fournir de prévisions pour 2021, ce que peuvent faire les autres pairs du secteur. Nous vous rappelons qu'URW ne versera pas de dividende au titre des exercices 2021 et 2022.

Conseil :  C2

Premier semestre mitigé. En ce qui concerne les ventes immobilières (afin de réduire encore le taux d'endettement), URW est dans les temps. Pas de prévisions de bénéfices pour 2021 pour l'instant compte tenu des nombreuses incertitudes. Nous n'allons pas plus loin que 'conserver' pour le moment.