Bonheur

Au troisième trimestre, le groupe norvégien a fait un bond en avant pour son chiffre d'affaires: de 1,88 à 3,2 Mrd NOK, tiré par la hausse des prix de l'électricité. Les divisions 'énergies renouvelables' et 'services éoliens' ont bien performé, tandis que l'activité croisière a été déficitaire. Une dépréciation de 456 Mio NOK a donc été comptabilisée. L'ensemble du groupe a gagné 393 Mio NOK en net, alors qu'une perte avait été subie au cours de la même période un an plus tôt.

Conseil :  C3

Le titre a fortement baissé ces derniers mois. Nous analysons le moment opportun pour relever notre conseil. A conserver pour le moment.