Deutsche Telekom

©REUTERS

La société allemande de télécommunications a en partie relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'année après un deuxième trimestre meilleur que prévu. En organique, le chiffre d'affaires du trimestre (26,6 mia. EUR) a progressé de 6,8% en base annuelle et l'EBITDAal (after lease) ajusté de 1,1% (9,4 mia. EUR), des chiffres légèrement supérieurs au consensus, bien qu'en données publiées ils étaient tous les deux en recul suite à des effets de change négatifs. C'est encore une fois les Etats-Unis qui ont tiré la croissance vers le haut, même si toutes les activités du groupe affichaient une croissance au premier semestre. Le résultat net a fortement progressé, de presque 150%, à 1,9 mia. EUR bien que, sans les charges exceptionnelles liées au rachat de T-Mobile US l'an dernier, la hausse n'est 'que' de 65,3%.

Le groupe vise désormais un EBITDAal ajusté pour 2021 d'au moins 37,2 mia. EUR (plus de 37 mia. EUR auparavant). Les autres objectifs restent inchangés.

Mise à jour du conseil :  C+

Les résultats sont conformes aux attentes de la société mais le marché attendait un peu mieux. Les prévisions d'EBITDAal ajusté ne sont pas non plus exceptionnelles. Depuis quelques semaines, la valorisation a un peu baissé, de sorte que le titre est au moins à conserver.