Deutsche Telekom

©REUTERS

Les rumeurs de longue date se faisaient de plus en plus insistantes. Deutsche Telekom vend ses activités aux Pays-Bas pour 5,1 mia. EUR environ, soit 8,7x EBITDAal ajusté pour cette filiale qui a généré un chiffre d'affaires de 2,0 mia. EUR sur les 12 derniers mois jusqu'à juin 2021. Les acquéreurs sont les fonds d'investissement Apax Partners LLP (britannique) et Warburg Pincus LLC (américain). Deutsche Telekom détenait 75% de T-Mobile Netherlands et percevra donc envrion 3,8 mia. EUR une fois la vente bouclée.

Dans le même temps, Deutsche Telekom annonce émettre 225 mio. de nouvelles actions au profit de Softbank à 20 EUR p.a., en échange d'environ 45 mio. d'actions de T-Mobile US (à 118 USD p.a.). Softbank devient ainsi le second plus grand actionnaire privé de DT avec 4,5% du capital et DT renforce sa participation dans sa filiale américaine, qui tire les résultats depuis son rachat. Avec l'argent de la vente de T-Mobile Netherlands, DT rachètera encore environ 20 mio. d'actions à Softbank, ce qui portera la participation totale de Deutsche Telekom dans T-Mobile US à 48,4%.

Mise à jour du conseil :  C+2

Deutsche Telekom réalise une jolie opération en vendant correctement sa filiale néerlandaise et en profite pour se renforcer dans sa filiale à succès américaine. Certes, Deutsche Telekom est une des sociétés télécoms européennes les plus chères mais la valorisation reste acceptable. Le titre est au moins à conserver.