Ackermans & van Haaren

©BELGA

Aujourd'hui, la scission de DEME par CFE a lieu. C'est ce qu'avait été décidé en décembre 2021, en pleine euphorie boursière, par la société d'investissement anversoise Ackermans & van Haaren. Aucun capital frais n'ayant été levé lors de cette opération, le climat boursier est moins important. La direction d'AvH a pris la bonne décision. Maintenant que la société de dragage DEME est cotée en bourse en tant que société distincte, elle recevra sans aucun doute l'attention nécessaire des investisseurs institutionnels dans les années à venir, compte tenu des tendances positives à long terme. La somme des parts de l'entreprise de construction CFE et de l'entreprise de dragage DEME est aujourd'hui déjà supérieure au cours de l'action de l'" ancienne CFE " hier (106 EUR). Au sein du portefeuille d'investissement d'AvH, la participation de 62,1 % dans DEME vaut 51,1 EUR par action, soit 29,9% de la valeur nette d'inventaire d'AvH, que nous estimons à environ 171 EUR. Le nouveau CFE, qui est désormais bien plus petit, ne vaut que 3,5 EUR par action AvH.   

Conseil :  C+1

La scission de DEME par CFE est clairement créatrice de valeur. Dans les années à venir, nous comptons sur une belle contribution (en croissance) des bénéfices de la société de dragage DEME. AvH a pris la bonne décision et reste un bon investissement pour le long terme.