Ageas

©BELGA

L'assureur avait déjà prévenu fin octobre que les prévisions précédentes ne seraient pas atteintes (à savoir un bénéfice de 1 Mrd EUR en 2022). Après 9 mois, le compteur s'élève à 567 Mio EUR, dont seulement 111 Mio EUR au 3e trimestre. La forte baisse des bourses chinoises et l'inflation (surtout au Royaume-Uni et en Turquie) sont des facteurs négatifs. En revanche, le chiffre d'affaires progresse de 3% en moyenne, avec une croissance inchangée en Asie. Organiquement, les choses évoluent donc bien, mais il y a des éléments exceptionnels qui pèsent momentanément sur les chiffres. A noter: la chute de la valeur comptable à 42,32 EUR, qui est pour la première fois inférieure à la valeur comptable 'tangible' de 45,28 EUR par action.

Conseil :  C+2

Le dividende n'est pas remis en cause du fait des bonnes performances commerciales. Ageas peut être solidement conservé comme valeur de rendement.