Balta

La moitié de Balta déménage chez la société britannique Victoria. La division tapis et la division résidentielle des grands tapis de chambres sont vendues pour 225 mio. EUR, soit environ 5 fois le cash-flow d'exploitation dans des circonstances plus 'normales'. Ce département a réalisé un chiffre d'affaires de 270 mio. EUR. Ce qui reste (les dalles de moquette pour les particuliers et les entreprises en Europe et aux États-Unis) a généré un cash-flow opérationnel de 31 mio. EUR et un chiffre d'affaires de 200 mio. EUR sur les neuf premiers mois. Le fardeau de la dette a été effacé en un rien de temps. Nous estimons que le ratio dette nette/EBITDA tombera à 2,2 à 2,4, Balta n'a donc plus à s'en soucier. De plus, la moitié du groupe vaut également 225 mio. EUR, tandis que la capitalisation boursière est d'environ 90 mio. EUR.

Conseil :  C+3

Pour Balta, la vente est une excellente décision, même si la société devient maintenant un peu 'petite' pour être cotée en bourse. Le pôle restant peut également être absorbé. Il y a quelques mois, le groupe a entamé des négociations avec l'américain Mohawk. Digne d'un achat spéculatif.