Banque Nationale

©BELGA

La Banque Nationale de Belgique publie des résultats une fois par an, les résultats annuels. L'année dernière, un bénéfice de 661 mio. EUR a été réalisé, en baisse d'un cinquième. Cela est principalement dû à la baisse des taux d'intérêt. En tant qu'instrument de la Banque centrale européenne, la BNB doit de plus en plus racheter des obligations à taux d'intérêt négatifs. De plus, la valeur de ces obligations risque de perdre de la valeur en cas de remontée des taux d'intérêt (baisse des cours). C'est pourquoi la 'banque' a réservé 50% du bénéfice pour les réserves disponibles depuis plusieurs années pour absorber ces pertes. Ces tampons s'élèvent désormais à 6,9 mia. EUR.

Les investisseurs attendent toujours avec impatience le dividende, dont nous avions déjà indiqué qu'il baisserait. En effet, la BNB détient 50.100 actions de la Banque des règlements internationaux (BRI), qui n'a pas versé de dividende l'année dernière. Les actionnaires doivent se satisfaire d'une distribution de 105,77 EUR par action brut. Il pourrait y avoir un dividende plus élevé l'année prochaine, car les plus-values ​​sur la vente de biens immobiliers comptent également comme base pour déterminer le dividende. La vente d'un immeuble (imprimerie) a été annoncée en janvier, ce qui aurait un impact positif sur le dividende de l'année prochaine, estimé à 17 EUR p.a.