Galapagos

Le rapport trimestriel de Galapagos contient peu d'éléments nouveaux, à part la situation de trésorerie. A fin septembre, le groupe biotech disposait de 4,87 mia. EUR de cash. Depuis janvier, le groupe a consommé 377 mio. EUR. Pour l'ensemble de l'année, ce sera de 530 à 570 mio. EUR, soit 50 mio. EUR de moins que prévu précédemment grâce aux économies de coûts réalisées. Les ventes en Europe du Jyseleca (polyarthrite rhumatoïde) au cours des 9 premiers mois se sont élevées à 15,8 mio. EUR (y compris les ventes réalisées par Gilead). En termes de flux de nouvelles, il ne faut plus s'attendre à grand-chose cette année, à l'exception de l'approbation attendue en Europe et au Royaume-Uni pour une deuxième indication, celle de la maladie intestinale UC. Il n'y a pas encore de nouvelles concernant la recherche d'un successeur au CEO Van de Stolpe.

Mise à jour du conseil :  C+

La nomination de Paul Stoffels au poste de PDG a provoqué une belle remontée du cours. Néanmoins, le cours est toujours bien en dessous de la position de trésorerie, de sorte que toute faiblesse peut être saisie par les investisseurs conscients du risque pour prendre une position limitée.