GBL

©Frédéric Pauwels / HUMA

Sur les trois premiers mois, la valeur intrinsèque de GBL a baissé de 5,4%, ce qui est en soi meilleur que l'évolution générale des bourses. Cependant, c'est surtout en avril que des nouvelles importantes ont été annoncées. En seulement deux jours, le holding a annoncé deux acquisitions au sein du segment du private equity, d'une valeur de 1,75 mia. EUR. Pas de petites sommes, puisque le portefeuille d'investissement de GBL s'élevait à 21,28 mia. EUR à fin mars. Il s'agit de deux entreprises actives dans le secteur de la santé. GBL poursuit ainsi sa stratégie selon laquelle la participation en private equity devrait représenter à terme 40% du portefeuille total. Au cours des trois premiers mois, GBL a racheté pour 202 mio. EUR de ses propres actions (le programme de rachat prévoit le rachat de 500 mio. EUR de ses propres actions). GBL vise une croissance de la valeur intrinsèque de plus de 10%/an en moyenne.

Conseil :  A1

Au premier trimestre, GBL, au bilan sain, a globalement surperformé les bourses européennes. La décote par rapport à la valeur intrinsèque reste supérieure à 30%. Notre conseil d'achat (à long terme) reste inchangé.