Xior

La SIR, investie dans le logement étudiant, a réalisé un bon premier semestre. La réalisation la plus importante est bien sûr l'annonce en mai de l'acquisition de 'Basecamp'. Une opération, dans laquelle, entre autres, de nouvelles actions seront émises à 44 EUR en septembre ou octobre 2022. Il est positif que le taux d'endettement, après la transaction Basecamp, restera inférieur à 50%. Pour 2022, Xior confirme que le bénéfice passera à 2,07 EUR par action. La prévision de dividende reste inchangée à 1,66 EUR. L'année suivante, le bénéfice s'élèverait à 2,38 EUR. Au cours du premier semestre de l'année, la valeur intrinsèque a bien augmenté à 42,72 EUR p.a. suite à un ajustement à la hausse des valorisations du portefeuille. Cela est dû à des loyers plus élevés (l'inflation est répercutée) et à une amélioration des rendements locatifs bruts.

Conseil :  C+2

De bons résultats semestriels pour Xior, qui peut afficher une croissance bénéficiaire intéressante au cours des deux prochaines années. La méga-acquisition de Basecamp n'augmentera pas significativement le taux d'endettement. Un coup de pouce. Les positions dans Xior sont au moins à conserver.