BRF (Brasil Foods)

©ISOPIX

Le producteur et transformateur brésilien de volailles et de bovins, principalement destinés à l'exportation, émet pour 1 mia. USD de nouvelles actions (270 millions de nouvelles actions sont émises). Le prix d'émission est de 3,79 USD par ADR. La remise que le groupe doit accorder est très limitée (7,5%). Il y avait des spéculations selon lesquelles un autre concurrent, Marfrig Global Foods, serait acheteur potentiel des nouvelles actions. Marfrig reste cependant avec ses 30% et souscrira pour ne pas diluer sa participation. L'opération devait être achevée le 4 février. Le ratio dette nette/EBITDA est d'environ 3 et l'augmentation de capital permet de s'attaquer à la montagne de sa dette. Le groupe n'atteindra pas non plus son objectif de bénéfice en raison de la hausse de l'inflation des coûts et reporte donc cet objectif d'un an.

Conseil :  C+3

La demande en provenance de Chine et du reste du monde pour la viande reste bonne, mais la Chine est maintenant occupée à reconstituer son cheptel et constitue pour cela d'importants stocks de cultures agricoles. Cela rend les prix des aliments pour animaux au Brésil très élevés. Nous trouvons l'entreprise certes intéressante. Les portefeuilles larges peuvent profiter de la baisse actuelle pour acheter une position limitée.