Eurazeo: nouveau programme de rachat

©Eurazeo

La société d'investissement française a réalisé un bon premier trimestre. Les actifs sous gestion ont augmenté de 41,5% en glissement annuel pour atteindre 32,2 Mrd EUR. Ceci est particulièrement important en termes de revenus de commissions générés par cette activité. En effet, le portefeuille propre d'Eurazeo n'est 'que' de 9,4 Mrd EUR, un portefeuille composé exclusivement de 'private equity'. Au cours des trois premiers mois, Eurazeo a réalisé plus d'achats que de ventes, entraînant une certaine hausse de l'endettement. Le 3 mai, Eurazeo a également détaché un joli dividende de 3 EUR p.a., ce qui a encore alourdi la position d'endettement ces dernières semaines. Désormais, le ratio d'endettement (dette nette/valeur du portefeuille) n'est plus que de 11% après cela. La direction a également annoncé ce matin qu'elle allait racheter des actions propres pour 100 Mio EUR. Une sage décision compte tenu de la forte décote par rapport à la valeur intrinsèque. Selon les chiffres officiels, cette décote s'élève à environ 40%. Maintenant, lors des résultats semestriels, nous nous attendons à un certain ajustement à la baisse des valorisations du private equity, de sorte que la décote réelle pourrait être plus proche de 25% à 30%. Cependant, cela reste un chiffre élevé.

Conseil :  A1

Plus d'investissements que de sorties au cours des trois premiers mois de l'année, entraînant une certaine augmentation de la position de la dette. Plusieurs dossiers de vente seront finalisés dans les prochaines semaines. Le plan de rachat d'actions permet de racheter 1,8% du capital social. Eurazeo, qui prévoit de doubler les encours sous gestion sur une durée de 5 à 7% à environ 60 Mrd EUR, reste digne d'achat.