Eurazeo

©Eurazeo

A fin juin, les actifs sous gestion de la société d'investissement française s'élevaient à 32,5 Mrd EUR. C'est 27% de plus qu'un an plus tôt. Plus les actifs sous gestion sont importants, plus les revenus de commissions augmentent. Au premier semestre, Eurazeo a réalisé plus d'investissements que de cessions. La dette nette s'élève à nouveau à environ 1 Mrd EUR, alors qu'il s'agissait d'une trésorerie nette fin 2021. De nouveaux dossiers de vente ont été récemment annoncés avec des plus-values ​​attractives. Du coup, la dette nette baissera à nouveau.

Comme de nombreuses sociétés d'investissement, Eurazeo ne fournit pas de prévisions annuelles mais vise un doublement des encours sous gestion sur une période de 5 à 7 ans.

Eurazeo rapporte que la valeur intrinsèque n'a que légèrement diminué par rapport aux niveaux de fin 2021. Cela est dû à la bonne performance des sociétés en portefeuille (qui booste leur valorisation), mais aussi à la vente de participations au-dessus de la valeur comptable, ainsi qu'au raffermissement du dollar. Certaines participations qui étaient auparavant comptabilisées à leur valeur d'acquisition ont désormais une valeur de marché (plus élevée).

Conseil :  A1

Au 1er semestre, Eurazeo a déjà réalisé quelques investissements (opportunistes), puisqu'elle disposait d'une trésorerie fin 2021. Elle a également racheté des actions propres. En mai 2022, elle a ainsi lancé un plan d'achat de 100 Mio EUR. De ce montant, des actions propres ont déjà été achetées pour 23 Mio EUR. Pour l'instant, le marché a clairement des doutes sur la valeur attribuée aux participations non cotées en portefeuille. Le 'private equity' n'a pas la cote pour le moment. Nous pensons malgré tout que la baisse du cours est exagérée, certainement à la lumière des récents 'exits' (= dossiers de vente) à de belles conditions. Nous confirmons dès lors notre recommandation d'achat.