LVMH

©REUTERS

Après un très solide premier semestre, LVMH a encore dépassé les attentes du consensus, malgré les récentes craintes sur sa croissance. Le chiffre d'affaires trimestriel de 15,5 mia. EUR affichait une croissance organique de 20% par rapport à la même période en 2020 et même 11% par rapport à 2019. Le consensus tablait sur un chiffre de 15,0 mia. EUR. Toutes les activités ont affichés une croissance organique par rapport à 2020 et seul le pôle 'Distribution Sélective' (e.a. Sephora) est en recul par rapport à 2019 (-19%). L'important pôle 'Mode et Maroquinerie' (e.a. Louis Vuitton, Dior) a encore pu performer avec une croissance organique de 24%, malgré que le même trimestre en 2020 avait été solide, et même 38% par rapport à 2019. Ce pôle a notamment profité de l'envie des consommateurs de s'offrir des produits haut de gamme après les lockdowns.

Comme toujours, LVMH ne fournit aucune prévision mais se montre confiant dans la poursuite de rythme de croissance actuel. En Asie, le groupe a constaté une pression sur les ventes en août suite à de nouvelles mesures sanitaires mais n'a pas constaté de changement chez les consommateurs en Chine.

Conseil :  C+1

Encore une fois des bons résultats. Le titre a quelque peu reculé depuis son pic début août mais la valorisation reste très élevée. Toutefois, cela se justifie si le groupe maintient une croissance soutenue. Nous relevons le conseil à 'première (petite) position' pour le long terme.