Stellantis

Le constructeur automobile continue à bien se porter. En 2021, le groupe a fait bien mieux que prévu. Le chiffre d'affaires a augmenté de 14% à 152 mia. EUR (149,2 mia. EUR attendus). Le bénéfice d'exploitation a presque doublé à 18 mia. EUR et la marge a dépassé les attentes à 11,8%. Les analystes tablaient sur un bénéfice d'exploitation de 15 mia. EUR. Le groupe a réalisé un cash-flow libre de 6,1 mia. EUR et dispose désormais d'une trésorerie nette dans la branche automobile de 17,8 mia. EUR (5,7 EUR p.a.). Il est logique que le groupe verse un dividende de 3,3 mia. EUR, soit 1,05 EUR p.a. Malgré des circonstances défavorables, Stellantis a donc pu présenter de solides résultats. Le groupe a encore de bonnes nouvelles en réserve pour 2022. Une marge opérationnelle supérieure à 10% est supposée avec un cash-flow libre positif.

Conseil :  C+2

Stellantis reste de haute qualité. L'intégration des entités fusionnées Fiat, Opel, Peugeot se déroule sans problème et génère des marges supérieures à la moyenne du secteur. Stellantis peut être accumuler ou vous pouvez acheter via un investissement indirect dans les holdings tels que Peugeot Invest ou Exor.