Stellantis

©REUTERS

Dans un bref communiqué, le constructeur automobile au-dessus, e.a., de Peugeot et Jeep a annoncé un chiffre d'affaires de 41,5 mia. EUR pour le premier trimestre de l'année, soit une hausse de 12% sur un an. C'est le résultat de prix plus élevés, d'un mix de véhicules solide et d'effets de change favorables. Le consensus tablait seulement sur un chiffre d'affaires stable pour ce trimestre. En revanche, les ventes de voitures ont reculé de 12%, principalement en raison de la pénurie de semi-conducteurs. Le groupe s'attend à une amélioration progressive de cette situation cette année et en 2023.

Malgré les problèmes d'approvisionnement et l'inflation, le groupe confirme son objectif annuel d'une marge opérationnelle courante à deux chiffres et un cash-flow positif.

Conseil :  C+2

A l'instar de plusieurs constructeurs européens, Stellantis parvient à augmenter considérablement son chiffre d'affaires malgré des volumes de ventes en baisse. Les prévisions maintenues sont correctes. Vous pouvez profiter de la baisse des dernières semaines pour accumuler le titre.