Ubisoft

©DOC

Au troisième trimestre fiscal, les résultats étaient conformes aux propres prévisions, mais inférieurs au consensus des analystes. Le chiffre d'affaires a diminué de 26%, en raison de la faible offre de produits. En octobre, la société de jeux avait déjà reporté plusieurs lancements et abaissé ses objectifs annuels. Ces objectifs annuels sont maintenant confirmés, même s'ils se retrouveront plutôt dans le bas de la fourchette. Le haut est toujours possible, car la direction prévoit pour l'instant une forte dynamique au cours du trimestre en cours. Elle dit vouloir continuer de manière indépendante, mais veut examiner d'éventuelles tentatives de rachat. Ubisoft prévoit de sortir 4 jeux AAA au cours du prochain exercice: Skull & Bones, Mario + Rabbids Sparks of Hope, Avatar Frontiers of Pandora et Just Dance 2023. Il n'y aura pas de lancement majeur d'Assassin's Creed ou de Tom Clancy. Le groupe travaille également sur les jeux freemium et les NFT.

Conseil :  C+3

Les lancements retardés et la base de comparaison solide ont provoqué des chiffres maigres. Il est positif que les attentes n'aient pas été revues à la baisse. L'entreprise est une cible de rachat et il est frappant que la direction n'hésite pas à le mentionner. L'action est à conserver fermement.