Unibail-Rodamco-Westfield

©RV DOC

Le géant de l'immobilier organise aujourd'hui une journée investisseurs, où les plans sont présentés jusqu'en 2024. Un communiqué de presse a déjà été publié à ce sujet ce matin, dans lequel Unibail-Rodamco-Westfield (URW) confirme les prévisions pour 2022, soit un bénéfice de 8,2 EUR pour 8,4 EUR par action. Aucun dividende ne sera versé cette année, mais le sera à partir de l'exercice 2023. Au cours des deux prochaines années, URW vendra ses biens aux États-Unis, après quoi il se concentrera uniquement sur l'Europe. URW aura en 2024 un portefeuille de 41 mia. EUR, contre 54,4 mia. EUR à fin 2021. Le groupe vise à atteindre le même EBITDA en 2024 qu'en 2019. Une fois les cessions d'actifs réalisées, le taux d'endettement (LTV) devrait se situer autour de 40%.   

Conseil :  C+2

Pas de grosses surprises en soi. Comme prévu, aucun dividende ne sera versé pour cette année. C'est également la raison pour laquelle URW a pris du retard par rapport à ses pairs du secteur tels que Wereldhave et Eurocommercial Properties ces derniers mois, qui ont tous deux été en mesure d'annoncer des dividendes attractifs pour l'exercice 2021. Nous espérons voir un mouvement de rattrapage graduel, de sorte que nous relevons notre recommandation à 'première position'.