Unibail-Rodamco-Westfield

©REUTERS

Le géant de l'immobilier (surtout des centres commerciaux) a affiché de bons chiffres sur les neuf premiers mois. Des chiffres qui permettent au groupe de relever sa prévision de bénéfice pour l'ensemble de 2022 à 'au moins 9,1 EUR p.a.' ('au moins 8,9 EUR' auparavant). Le groupe poursuit ses activités de vente d'actifs. 3,2 milliards d'EUR sur les 4 Mrd EUR prévus ont déjà été vendus du portefeuille immobilier européen. A terme, les biens américains doivent également être cédés. Ces cessions d'actifs entraînent une amélioration du taux d'endettement.

Conseil :  C+2

Bons chiffres du troisième trimestre. Au vu du profit attendu, URW peut difficilement être qualifié de cher (C/B attendu de 5). La décote par rapport à la valeur intrinsèque reste également élevée. Les actionnaires n'ont certes aucune perspective de dividende pour 2022. URW est au moins à conserver.