Barrick Gold

Le producteur d'or et de cuivre a présenté des chiffres trimestriels mitigés. Le bénéfice a dépassé les attentes d'un cent par action grâce au contrôle des coûts, même s'il a également souffert de tarifs de transport plus élevés, d'un marché du travail plus tendu et de perturbations de la chaîne d'approvisionnement. Le coût de production (AISC) s'est établi à 1.034 USD l'once, inférieur aux 1.072 USD attendus. En effet, Barrick a extrait un peu moins d'or et de cuivre que prévu. En plus du dividende trimestriel de 0,09 USD, Barrick reversera à nouveau 250 mio. USD aux actionnaires sous la forme d'une réduction de capital (environ 0,14 USD p.a.).

 

Conseil :  C+2

Il ne sagit pas là de chiffres pouvant soutenir l'évolution du cours. Un prix de l'or plus élevé et la fin de la phase d'investissement doivent doper les résultats de Barrick Gold. Bon pour une première position.