BRF

©Photo News

BRF a fait un bond significatif à la fin de la semaine dernière après l'annonce que son pair de secteur, Marfrig, avait augmenté sa participation dans BRF de 4,9% à 24,2%, ce qui en faisait le principal actionnaire. En 2019, les deux sociétés avaient déjà discuté d'une éventuelle fusion. Une fusion créerait des synergies significatives dans la logistique, la production et l'administration. Maintenant, les chances de succès sont plus grandes car les deux sociétés sont devenues des concurrents moins puissants. Marfrig se concentre sur le bœuf, tandis que BRF produit principalement du poulet et des plats cuisinés. Marfrig, cependant, prétend ne vouloir rester qu'un actionnaire passif.

Conseil :  C+3

Le titre a déjà connu une belle hausse. Il est fort possible que le cours se replie quelque peu si la spéculation s'estompait un peu. Nous abaissons le conseil à 'C+ 3'. Le titre quitte donc aussi la sélection d'achat 'Marchés émergents'.