BRF

Le producteur de viande brésilien a publié hier des résultats décevants. Le groupe a augmenté ses prix de vente, mais cela s'est avéré insuffisant pour l'instant pour compenser la hausse des coûts des céréales et de l'énergie, ce qui a provoquer une perte pour le groupe. De plus, la demande au Brésil a été quelque peu décevante. BRF a eu beaucoup de succès dans la division 'halal' et s'attend à un deuxième semestre solide, en partie grâce au tourisme lors de la Coupe du Monde au Qatar (novembre et décembre). BRF s'attend également à ce que les coûts soient inférieurs au second semestre.

Conseil :  C+3

Le marché a réagi négativement, mais nous ne nous attendons pas à une baisse à long terme. Le titre reste attractif sur le long terme, mais nous ne conservons pas BRF dans la sélection d'achat.