eBay

©REUTERS

Au cours des trois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires a baissé de 6%, un peu mieux que prévu. Le bénéfice par action (-2%) a légèrement moins reculé. Le vent arrière de la pandémie s'ssouffle et le commerce électronique perd à nouveau de sa popularité. D'autres boutiques en ligne ont déjà connu une évolution similaire. Il y a eu 13% en moins d'acheteurs actifs annuels (142 millions) et le nombre de volumes négociés a diminué de 20%. eBay se concentre sur les produits qui offrent plus de valeur et des services supplémentaires. Il offre moins de remises pour attirer des acheteurs moins engagés. Les prévisions pour le trimestre en cours étaient particulièrement décevantes, avec une contraction attendue du chiffre d'affaires de 7 à 9% sur un an.

Conseil :  C2

Comme prévu, la contraction se poursuit. Les perspectives sont décevantes. eBay est devenue une entreprise plus petite et plus rentable ces dernières années. L'action n'est pas chère et peut être conservée.