Gerdau

©REUTERS

Gerdau a profité des prix élevés de l'acier au quatrième trimestre. Les attentes étaient élevées, de sorte que les chiffres étaient finalement légèrement inférieurs aux prévisions. Bien que la production ait diminué de 2,8%, les ventes (en real brésilien) ont augmenté de 58% et l'EBITDA a presque doublé. Le groupe a notamment bénéficié de la forte demande du secteur américain de la construction et de l'industrie brésilienne. Grâce au cash-flow libre, Gerdau a pu réduire davantage sa dette. La dette nette n'est que de 0,3 fois l'EBITDA. La direction vise une trésorerie nette.

Conseil :  A3

Gerdau reste digne d'achat en vue d'une reprise des économies latino-américaines.