Hewlett-Packard: le pôle entreprise poursuit sa croissance

Le fabricant de PC, d'imprimantes et d'accessoires a fait mieux que prévu au dernier trimestre. La crainte que la croissance ne déçoive après le coup de pouce du Covid s'est avérée exagérée. Le chiffre d'affaires a augmenté de 3,9%, principalement grâce à la croissance du marché des entreprises. Cela a compensé le fait que les consommateurs dépensent moins en PC et imprimantes et qu'il y a une pénurie de composants ici. Le segment bas de gamme en Europe et en Asie en particulier a connu une baisse, tandis que les produits haut de gamme ont continué à bien se porter. Les pénuries de composants ont entraîné des retards de production. Le bénéfice net a été mis légèrement sous pression en raison du démantèlement de l'organisation russe (l'année dernière, elle représentait encore 1 Mia USD de chiffre d'affaires). Cela n'a pas empêché HP d'augmenter de 3 cents p.a. le bas de la fourchette de prévisions pour l'ensemble de l'année. Elle vise désormais un bénéfice compris entre 4,24 et 4,38 USD p.a. Le groupe table également sur un cash-flow libre d'au moins 4,5 Mia USD, également meilleur que prévu.

Conseil :  C2

En raison de sa valorisation relativement faible (C/B <10), le titre a été immunisé contre la récente correction des marchés technologiques, vu que les 'vaches à lait' ont été redécouvertes dans le domaine de la technologie. L'action est à conserver.