Micron Technology

©Intel/Micron

Le fabricant de puces mémoire a dépassé les attentes au 2ème trimestre fiscal. Le C.A. a bondi de près de 25% et, tout comme le bénéfice, était bien supérieur à nos propres attentes. La popularité des solutions cloud stimule la demande de puces mémoire pour les centres de données. Le segment automobile s'est également bien comporté. Les ventes de PC et de smartphones n'augmentent guère, mais les appareils ont besoin de plus en plus de puces. Un flux de trésorerie disponible solide a été réalisé, qui est utilisé pour racheter des actions. Micron a publié des perspectives optimistes, le groupe réalisant un bénéfice de 2 USD p.a. sur des ventes de 7,79 mia. USD au deuxième trimestre. Pour le 3ème trimestre fiscal, le groupe vise un C.A. compris entre 8,5 et 8,9 mia. USD, tandis que le bénéfice devrait se situer entre 2,36 et 2,56 USD par action. 75% du chiffre d'affaires dépend de contrats à long terme avec des clients importants, ce qui réduit la volatilité. Il y a toujours une pénurie de puces partout, ce qui risque de peser 'temporairement' sur le chiffre d'affaires jusqu'en 2023.

Conseil :  C+3

Le regard prudent sur les pénuries dans le secteur des semi-conducteurs effleure une partie des gains du cours qui ont été réalisés après la publication des chiffres. Nous estimons que Micron reste l'une des sociétés de puces que vous devriez avoir en portefeuille en 2022. Nous réitérons donc notre conseil d'achat (accumuler).