Microsoft

©BLOOMBERG NEWS

L'éditeur de logiciels abaisse ses perspectives pour l'exercice se terminant fin mai. Au quatrième trimestre, la fourchette de croissance du chiffre d'affaires est réduite de 13,5 à 15,3% à 12,5 à 14,3%. Les prévisions de bénéfices sont également revues à la baisse. La société se réfère principalement aux effets de change négatifs. Les perspectives économiques se sont détériorées, bien que Microsoft ne le mentionne pas. Hier, le concurrent Salesforce a revu ses objectifs à la baisse en raison des effets de change.

Conseil :  C1

Le dollar cher affecte les entreprises (d'exportation) américaines. Nous avons indiqué précédemment que l'impact, déjà ressenti au premier trimestre de l'année civile, s'accentuerait au second. Le fait que Microsoft n'ajuste que légèrement les perspectives peut également être considéré comme un signe de force relative. Début mai, nous avons abaissé notre conseil en raison de la chute des valeurs de logiciels très valorisées. A conserver.