Procter & Gamble

©REUTERS

Procter & Gamble a vu son chiffre d'affaires croître de 4% de manière organique, à 20,3 mia. USD, au premier trimestre de son exercice fiscal décalé. Tous les pôles ont contribué positivement à cette croissance. Les volumes sont responsables pour 2% de cette croissance et l'augmentation des prix pour 1%, le reste venant du mix produit. 4,6 mia. USD de cash-flows ont été générés sur ce trimestre et la société a retourné pour près de 5 mia. USD à ses actionnaires, via des dividendes et des rachats d'actions. La marge a nettement baissé, de 370 points de base en raison, notamment, de l'inflation des coûts des matières premières (350 points de base). En net, le bénéfice de 1,61 USD p.a. affiche une petite baisse de 1%.

Avec ces résultats très légèrement meilleurs qu'attendu, Procter & Gamble confirme ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice.

Conseil :  C1

De bons résultats trimestriels pour P&G. La société maintient ses prévisions malgré que l'inflation provoquera des vents contraires. Le titre est proche des cours records mais cette valorisation se justifie encore. A conserver.