Walt Disney

©Bloomberg

Le groupe de médias américain a publié mercredi soir des résultats trimestriels (Q4 fiscal) qui n'étaient pas à la hauteur des attentes. La raison est le nombre d'abonnés inférieur aux attentes pour le service de streaming Disney+. Alors qu'on s'attendait à 126,2 mio. d'abonnés, Disney+ n'en comptait 'que' 118,1 mio. Les bénéfices ont également été nettement inférieurs aux attentes à 0,37 EUR p.a. (0,52 USD attendu). Certains analystes commencent à se demander si un nombre d'abonnés de 230 à 260 mio. d'ici 2024 est réaliste. Disney+ n'est actuellement commercialisé que dans 1/3 des pays du monde; il y a donc encore du potentiel. Maintenant que les États-Unis ont rouvert leurs frontières aux étrangers, on peut s'attendre à une reprise des parcs à thème.

Conseil :  C2

Walt Disney a raté le consensus des analystes pour son dernier trimestre. Le groupe confirme ses objectifs de nombre d'abonnés pour Disney+ d'ici 2024. Cela se traduira par des coûts plus élevés l'année prochaine. Disney+ est tout sauf rentable pour le moment. L'action a connu un très fort rebond après le krach de la pandémie jusqu'en mars 2021. Mais depuis lors, la tendance est à nouveau à la baisse. Pour l'instant, nous maintenons notre conseil à conserver. En dessous de 150 USD, nous relèverons certainement celui-ci.