Walt Disney

©AFP

Le groupe de médias américain a publié les chiffres de son deuxième trimestre fiscal, avec un bénéfice et un chiffre d'affaires inférieurs aux attentes. Cependant, le marché attendait surtout une nouvelle croissance du nombre de clients du service de streaming Disney+. Et c'était positif. Disney a accueilli 8 millions de nouveaux abonnés au dernier trimestre et en compte désormais 137,7 millions (consensus: 134,4 millions). Si l'on ajoute tous les autres services de streaming (ESPN+ et HULU), le groupe Walt Disney arrive à 205 millions de clients, ce qui est proche du nombre du leader du marché Netflix, qui compte 221 millions de clients, mais un nombre d'abonnés en baisse. La direction rappelle qu'elle vise 230 à 260 millions de clients d'ici 2024. D'ici là, cette activité devrait être rentable.

Conseil :  C+2

Des chiffres mitigés pour le deuxième trimestre, avec un bénéfice et un chiffre d'affaires inférieurs aux attentes, mais les services de streaming (en pertes) se développent plus rapidement que prévu. Depuis le début de 2022, Disney a cédé un tiers de sa valeur boursière. Il a été touché par la chute de Netflix, qui a perdu les trois quarts de sa valeur. Nous utiliserions les cours actuels pour accumuler davantage dans Walt Disney.