L'AEX teste le précédent plancher

Les craintes liées à l'inflation et aux taux continuent de déterminer la confiance des investisseurs. Après la forte baisse de ces derniers jours, les Bourses européennes ont ouvert en légère hausse, mais la pression vendeuse a rapidement repris le dessus. Les financières ING et NN Group ont pu se redresser quelque peu au sein de l'AEX, mais Akzo Nobel a été sanctionné après un avertissement sur bénéfice.

Parmi les indices européens, l'AEX s'est déjà rapproché le plus du creux de mars (652,80 pts). L'indice a terminé au plus bas de la journée, à 652,87 points. L'indice a déjà perdu près de 8% par rapport au pic de la semaine dernière. Cinq chandeliers rouges consécutifs se sont déjà formés et la pression vendeuse était deux fois plus extrême, créant un 'gap'.

Bien que le RSI se rapproche de la zone de survente, il y a actuellement peu d'indications que l'indice se maintiendra au-dessus du seuil de 650 pts. Un rebond technique limité est possible, mais les 'gaps'  constitueront une résistance. Le 'gap' d'hier se situait entre 672 et 680 points approximativement.